RETOUR DE PARQUET POUR LES PRÉSUMÉS MEURTRIERS DU COMMANDANT SANÉ

news-details
TAMBACOUNDA

Treize suspects parmi les 22 qui ont été arrêtés dans l’enquête sur le braquage raté du bureau de poste de Koumpentoum, qui avait conduit à la mort du commandant de Brigade, Tamsir Sané ont bénéficié, ce lundi 5 aout 2019, d’un retour de parquet. Transférés à Tambacounda pour être présentés au procureur, ce dernier n’a pas pu les entendre. Selon les Echos, ils devront donc repasser devant le chef du parquet de Tamba pour leur éventuelle inculpation.

Les présumés meurtriers ont été conduits à Tamba sous haute sécurité. Au total, informe les Echos, huit véhicules de la gendarmerie ont été mobilisés pour escorter la voiture à bord de laquelle ils étaient embarqués, en vue de leur déferrement devant le procureur de la république. Parmi ces 13, les 8 sont soupçonnés d’avoir participé au braquage qui a mal tourné et qui a été à l’origine de la mort du commandant Sané.

Vous pouvez réagir à cet article