RETOUR EN IMAGES SUR L’HOMMAGE À PAPA BOUBA DIOP

news-details
NECROLOGIE

L’ultime hommage de la nation à Pape Bouba Diop. Tout un peuple debout pour rendre un dernier hommage à son héros, son numéro 19 légendaire.

Le défunt ‘’Lion’’ avait droit à tous les honneurs, ce vendredi 4 décembre, 2020, à l’aéroport International Blaise Diagne où sa dépouille, en provenance de Lens, en France, s’est posée devant les officiels et les membres de sa famille, peu avant 17h.

Parents, amis, proches et anonymes étaient tous venus honorer la mémoire de Pape Bouba Diop. L’Asc Jaaraf aussi était bien représentée par ses supporters qui se sont déplacés à l’Aibd avec une banderole à l’effigie de leur ancien pensionnaire devenu un symbole.

Devant le chef de l’État, qui a présidé la cérémonie d’hommage national, les témoignages étaient unanimes. Le respect qu’incarnait le natif de Rufisque était le sentiment le mieux partagé. Un respect qu’il s’est toujours forgé sur et en dehors du terrain. « Un fils et un père modèle et respectueux », témoigne son oncle maternel, Sega Basse Camara, sous les yeux de Gervais Martel, ancien président du Racing club de Lens du temps ou Bouba Diop y évoluait

C’est sans doute cette qualité humaine qui a poussé le président de la République à lui dédier le musée prévu dans le futur stade omnisports de Diamniadio. « Pour honorer ta mémoire, j’ai décidé de vous élever à titre posthume, à la dignité du grand officier dans l’ordre national du Lion et également d’offrir ton nom au musée du football qui sera érigé, très prochainement, au Stade du Sénégal à Diamniadio », a déclaré le chef de l’État. Ces mots, lâchés par Macky Sall, avaient provoqué une salve d’applaudissements de la part du public qui était très ému de la nouvelle.

Le monde du football retient de lui son but marqué le 31 mai, 2002, à l’ouverture de la Coupe du monde, contre l’équipe championne du monde, la France. « Un vrai lion », dira celui qui lui avait fait la passe, El Hadj Diouf. Porte-parole du jour des anciens de 2002, Diouf estime qu’aucun hommage ne sera de trop pour Bouba. « Il mérite de ne pas être oublié. Il a apporté la fierté à tous les Africains et à tous les Sénégalais », a-t-il déclaré.

D’ailleurs, l’ancienne star de la tanière estime que « le meilleur hommage que nous pouvons lui rendre, c’est que le Sénégal gagne la Coupe d’Afrique des nations prévu, en 2022, au Cameroun ».

- 

- 

Vous pouvez réagir à cet article