RETOUR SUR LE SENS ET L’HISTORIQUE DU MAGAL DE DAROU KHOUDOSS

news-details
CÉLÉBRATION

C’est ce jeudi 19 septembre 2019 que la communauté mouride commémore le Magal de Darou Khoudoss. Dans la conscience collective de beaucoup de disciples mourides, le Magal de Darou Khoudouss célèbre le fils aîné du fondateur du mouridisme, Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké. Erreur ! Le Magal de Darou Khodoss, même s’il a été initié par Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké, « célèbre le jour où Cheikh Ahmadou Bamba rencontra son Seigneur. »

Rencontré par une équipe du groupe E MEDIA Invest à son domicile, sis à Mboro, dans le département de Tivaouane, Serigne Mourdata Fall, petit-fils de Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké, retrace l’origine du Magal de Darou Khodoss. Ce rendez-vous important sur le calendrier du mouridisme coïncide au 20ème jour du mois de Mouharram. Selon Serigne Mourtada Fall, « c’est en ce jour mémorable que Cheikh Ahmadou Bamba avait terminé sa mission sur terre et était retourné vers Son Créateur ».

Pour ce petit-fils Bamba, le Magal de Darou Khoudoss est un jour particulier parce qu’étant un jour de dévotion, de grâce et de souvenir. Il symbolise le parachèvement d’une mission d’un homme qui a tout donné au Seigneur et à son prophète. Cheikh Ahmadou Bamba, lui-même, disait dans l’une de ses œuvres : « Faut-il pleurer les nobles morts qui ont été pleurés même par la terre et les cieux ? Je les pleure espérant de ce fait, la grâce de Celui en Qui ils se sont anéantis avec plaisir ».

Ce rendez-vous religieux a été organisé pour la première fois en 1935, dans l’entre deux guerres. Cheikh Mouhamadou Moustapha Mbacké, reconnu de tous comme un grand rassembleur, n’avait pas agi seul. D’après son petit-fils, il avait consulté ses frères notamment Serigne Fallou Mbacké ainsi de nombreux Cheikh de son vénéré père, avant d’avoir initié le Magal de Darou Khoudoss. C’est son legs qui se perpétue, ce jour, dans la 2ème cité du Mouridisme après Touba.

Vous pouvez réagir à cet article