RÉTROSPECTIVE : IL Y A 9 ANS, LE 23 JUIN...

news-details
PR MOMAR SAMB/MATINALE

Il y a près d’une décennie, le 23 juin. Me Abdoulaye Wade, président de la République du Sénégal, voulait imposer un projet de réforme constitutionnelle controversé. Un tournant décisif dans l’histoire de la politique du Sénégal avec le mouvement de révolte (M23), né de la colère de la rue. Pour le Pr Momar Samb, invité de la Matinale d’iRadio, c’est grâce au M23 que le Sénégal est resté une République. « Il ne faut pas être dans le déni. La constitution que voulait nous imposer Wade n’a pas vu le jour. La République a été préservée. C’est une grande victoire qui a permis que des élections se passent, que des alternances puissent se réaliser », a-t-il déclaré.

Membre des ’’Assises nationales’’ qui avait farouchement combattu le régime de Me Wade, Pr Momar Samb relève que la situation dans laquelle le Sénégal se trouvait, exigeait une telle réaction. « On était dans un changement chronique au niveau de la constitution avec 17 modifications qui ont été opérées », a-t-il rappelé.

Vous pouvez réagir à cet article