RETROUVAILLES SOCIALISTES : LE OUI MAIS D’AMINATA MBENGUE NDIAYE

news-details
POLITIQUE

Confirmée à la tête du Parti socialiste (PS) lors de la première réunion du Secrétariat exécutif national (SEN) qu’elle a présidée à la fin de la période de deuil suite au décès d’Ousmane Tanor Dieng, défunt Secrétaire général dudit parti, Aminata Mbengue Ndiaye ne ferme pas la porte à des retrouvailles socialistes. « Nous pourrons discuter », dit-elle, reprise par Le Quotidien. Avant de préciser : « Mais, nous maintenons également notre ancrage dans Benno Bokk Yakaar (BBY). C’est notre coalition, nous y avons beaucoup travaillé d’abord avant les élections de 2012 et après ».

S’exprimant en marge de sa visite à Touba, la ministre de la Pêche et de l’Economie maritime martèle « qu’ils vont rester sur la ligne que Ousmane Tanor Dieng avait tracée pour le PS et les retrouvailles de la grande famille socialiste en particulier. »

Aminata Mbengue Ndiaye, qui revient sur les retrouvailles entre l’ancien président, Me Abdoulaye Wade, et l’actuel chef de l’Etat, Macky Sall, souligne que (les socialistes) « ont beaucoup apprécié ce qui s’est passé à la cérémonie d’inauguration de la mosquée Massalikoul Jinaan en essayant de mettre ensemble des personnes qui, depuis plusieurs années, ne se voyaient plus. Le président Wade, je l’ai toujours entendu dire du bien de Macky Sall. Je me souviens encore que c’est lui qui a demandé à un Khalife de faire des prières pour que Macky Sall puisse le remplacer un jour ».

Vous pouvez réagir à cet article