REWMI DÉMENT LE LICENCIEMENT DE DEUX DE SES STAGIAIRES

news-details
MÉDIA

Suite aux informations faisant état de licenciements de deux stagiaires du groupe Rewmi Network, la direction du groupe dément l’information.

Depuis plusieurs jours, l’information fait état du renvoi deux stagiaires car ayant partagé en statut sur WhatsApp, lors de la journée mondiale de la liberté de la presse, les difficiles conditions de travail auxquels sont confrontées les journalistes.

Thèse, totalement réfutée par la direction de Rewmi Network qui « s’inscrit en faux contre cette information mensongère et dont le seul objectif est de porter atteinte à l’image de l’administration en essayant de verser dans le sentimentalisme et la victimisation ». Qui justifie : « Pour se conformer à la nouvelle réglementation qui régit le métier de journalisme, la direction générale de Rewmi Network a pris la décision de remettre à ces stagiaires leurs attestations de fin de stage. »

Le groupe de presse précise avoir partagé sur ses différents supports, les spots conviant au sit-in du 03 mai. Mais aussi, il ajoute qu’une cinquantaine de demandes de stage est sur la table de la direction générale qui va les traiter une à une afin de donner une chance à ces jeunes en cours de formation pour qu’ils aient une expérience professionnelle.

Vous pouvez réagir à cet article