RISQUE D’INONDATION : LA VALLÉE DU FLEUVE SÉNÉGAL DÉPASSE LA COTE D’ALERTE

news-details
HIVERNAGE 2019

Il y a risque d’inondation dans la Vallée du Fleuve du Sénégal. Le cours d’eau a atteint sa cote d’alerte, à Bakel. Autrement dit le niveau au-delà duquel débute une inondation. Une conséquence des fortes pluies enregistrées ces derniers jours, d’après le décryptage d’Arfang Massy Diédhiou, le chef du service régional de l’hydraulique de Saint-Louis.

Une montée qui inquiète

« Hier (mardi, 27 août) matin, on était à 9 mètres 82, à 08 heures, indique-t-il, interrogé par Radio Sénégal. A 12 heures, à Bakel, on était à 10 m 8. On a dépassé la cote d’alerte, qui est de 10 m, à partir de midi. A 18 heures hier, on était à 10 m 54. Aujourd’hui, à 08 heures, c’est 10 m 72. C’est dire que le niveau du plateau est en train de flamber. Une situation rarement constatée au niveau de la station de Bakel. Cela est lié aux fortes précipitations qui sont en train de s’abattre au niveau du haut bassin. Et actuellement, les affluents du fleuve Sénégal en amont de Bakel, le niveau du plan d’eau est en train de monter. Une fois arrivée à Bakel, l’eau va encore rehausser la cote. C’est une situation que nous sommes en train de suivre de très près. »

Septembre le mois le plus pluvieux

D’autant plus qu’alerte le chef de service, la montée du niveau intervient avant même septembre décrit comme le mois le plus pluvieux. « Cette année, c’est déjà au mois d’août qu’on atteint la cote d’alerte, signale Diédhiou. Je ne sais pas ce qui va se passer le mois prochain. Donc, c’est une situation qu’il faut vraiment surveiller de près, alerter surtout les autorités administratives et territoriales pour une sensibilisation des populations riveraines du fleuve Sénégal. »

Vous pouvez réagir à cet article