SA CAUTION REJETÉE, TAÏB SOCÉ RESTE EN PRISON

news-details
JUSTICE

Taïb Socé, le célèbre prédicateur reste en prison suite au rejet de la proposition formulée par ses avocats. En vue de sa libération, ses avocats ont introduit hier jeudi, 8 août, un référé pénal pour qu’un accord soit trouvé entre leur client et la partie civile, Imam Mouhamadou Bassirou Sall. Enquête, qui donne l’information, précise que Mes Aïssata Tall Sall et Aboubacry Barro ont proposé le versement de la somme de dix (10) millions F CFA. Le prédicateur s’est également engagé à rembourser le reste du montant, selon un moratoire échelonné sur dix (10) mois.

Seulement, rapporte le journal, la proposition a été rejetée par Me Idrissa Sadjo, l’avocat de la partie adverse. Qui réclame le versement de cent (100) millions F CFA, faisant savoir que son client a déjà renoncé à 60 millions F CFA.
En face, les conseils de Taïb Socé font état des difficultés financières de leur client, arguant que c’est l’épouse de ce dernier qui a mobilisé l’argent. En outre, les avocats évoquent l’état de santé « fragile » du requérant. Des arguments qui n’ont pas convaincu le juge.

Taïb Socé est retourné en prison le 25 juillet dernier suite à une contrainte par corps, une mesure d’emprisonnement destinée à le forcer à payer les dommages et intérêts qui pesaient sur lui depuis 2015.

Dans ce dossier, rappelle la source, tout est parti d’une transaction portant sur de l’or qui a mal tourné. Saisis par Taïb Socé, les plaignants, un ressortissant dubaïote et l’Imam Sall, ont fait une commande de 30 Kg d’une valeur de 111 millions F CFA. Mais les acheteurs n’ont pas reçu un gramme d’or.

Vous pouvez réagir à cet article