SACCAGE DU TRIBUNAL DE LOUGA : ME MALICK SALL PROMET DE TRAQUER LES AUTEURS

news-details
AFFAIRE DES TALIBÉS ENCHAINÉS

Les prévenus et les auteurs du saccage du Tribunal de Louga dans l’affaire des talibés enchaînés, au daara de Ndiagne, dans la région de Louga, sont avertis. Plus qu’indigné, Me Malick Sall, le ministre de la Justice indique que justice sera faite.

« Ça m’a scandalisé comme tout le monde, a-t-il réagit. Avant d’être ministre, je suis père de famille et j’ai été talibé aussi. Mais être scandalisé ne suffit pas, c’est pour ça effectivement que les dispositions ont été prises pour que le ou les auteurs soient mis à la disposition de la Justice. Qui prendra les mesures qu’il faut à leur encontre. »

S’agissant des auteurs du saccage, le Garde des sceaux est formel : « Les auteurs de ce méfait qui seront identifiés seront sanctionnés à la hauteur des actes posés ».

Le ministre de la Justice s’exprimait lors d’une rencontre avec les parquetiers.
Déjà, l’audience a été renvoyée au 4 décembre prochain pour les 6 personnes poursuivies dans cette affaire, en l’occurrence le maître coranique, le soudeur qui a fabriqué les menottes artisanales, et les parents de talibés.

Vous pouvez réagir à cet article