SADIO MANÉ, BADOU NDIAYE, LOUM NDIAYE ET MBAYE DIAGNE, DERNIERS LIONS EN CHASSE !

news-details
FOOTBALL

C’est la fin de saison, la belle période des moissons dans les différents championnats européens. Ce week-end déjà, certains Lions ont commencé l’opération récolte.

C’est le cas des Rennais, Ismaila Sarr, Mbaye Niang et Abdoulaye Diallo qui mettent fin à une disette de 48 ans sans titre de coupe de France pour le stade de Rennes. En finale, samedi face au Paris Saint Germain, les rouges ont cru en eux jusqu’à la fin de la rencontre. Menés au score par deux à zéro, la bande à Ismaila Sarr a fait redistribuer les cartes, avant de finir le boulot aux tirs au but. Une séance à laquelle les deux internationaux sénégalais Sarr et Niang ont brillamment participé, marquant leurs tirs face au gardien parisien.

Ce trophée vient récompenser la saison des Bretons après leur élimination en 8e de finale de League Europa par Arsenal, une compétition qu’ils retrouveront donc la saison prochaine.
Vainqueur de la Coupe du Sénégal sous les couleurs de GF, Ismaila Sarr s’offre une nouvelle ligne à son palmarès.

En Espagne, Moussa Wagué peut se targuer d’être champion de la Liga avec le FC Barcelone. Il n’aura joué qu’un seul match du championnat espagnol, suffisant pour se voir emporter par l’élan impressionnant de son coéquipier argentin, Lionel Messi.
Utilisé une seule fois cette saison en Liga, lors du match contre Huesca (0-0), le défenseur sénégalais de 20 ans a donc remporté son premier trophée de sa carrière.

En Angleterre, les jeux ne sont pas encore fait, mais Liverpool de Sadio Mané continue d’y croire. Le club anglais, qui court derrière le titre de champion de la Premier League depuis deux décennies est dans une course poursuite passionnante avec Manchester City, le champion en titre qui ne veut pas lâcher l’affaire. Toutefois, contrairement aux Citizen écartés de la course à la Ligue des Champions UEFA, Sadio Mané et ses coéquipiers sont encore en lice pour les deux trophées majeurs et visent un doublé ambitieux.

Pape Alioune Ndiaye et Mbaye Diagne également visent un doublé, mais totalement domestique. Qualifiés en finale de la coupe de Turquie avec Galatasaray, ils sont aussi plus que jamais en course pour le titre de champion de la Superlig, à la faveur de la défaite, ce week-end de leur rival d’Istanbul, le Medipol Basaksehir. Avec deux points de retard après son match nul ce lundi, Galatasaray peut coiffer au poteau leader en cas de victoire lors de leur duel et derby stambouliote, prévu le 19 mai prochain.

Enfin, au Portugal, les jeux sont loin d’être faits. Mamadou Loum Ndiaye est le FC Porto (2e au classement) sont toujours en course pour remporter le championnat, mais restent devancés de deux points par le grand rival, le Benfica de Lisbonne, à trois journées de la fin.

Vous pouvez réagir à cet article