image

SAISIE DE 35 BRACELETS D’IVOIRE ET DE 20 BRACELETS EN POIL D’ÉLÉPHANT

image

Un réseau de trafic d’ivoire au cœur de Dakar a été démantelé le dimanche 5 juin dernier, date coïncidant avec la Journée mondiale de l’environnement. Ce sont 35 bracelets d’ivoire et de 20 bracelets en poil d’éléphant d’un poids total de 1,49 kg qui ont été saisis par la Sûreté urbaine de Dakar. « C’est dans la matinée du 5 juin 2022 qu’une opération d’arrestation mixte menée par les agents de la direction des parcs nationaux, les éléments de police de la Sûreté urbaine du commissariat central de Dakar, avec l’appui du projet Eagle-Sénégal, a permis l’interpellation d’un présumé trafiquant d’ivoire aguerri dans ce business illégal. Ce dernier a été interpellé sur la voie publique en flagrant délit de détention, circulation et tentative de commercialisation d’une défense d’un jeune éléphant, de 35 bracelets d’ivoire et de 20 bracelets en poil d’éléphant d’un poids total de 1,49kg », a indiqué le document.

Le texte précise que l’ivoire d’éléphant est aussi nommée « Blood Ivory » car des groupes terroristes ou mouvements rebelles tels que les Al Shabab, Janjawid, Boko Haram, LRA (Lord Resistance Army), reconnus, s’activent dans leur abattage avec férocité pour revendre leurs ivoires dans des réseaux de trafic connus et ainsi financer leurs activités. « Si rien n’est fait pour enrayer ce commerce illégal, les scientifiques évaluent la disparation totale de l’éléphant d’ici 20 ans sur l’ensemble du continent africain », a prévenu le texte en guise de conclusion.

8 juin 2022

------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article