image

SAMBA BATHILY DIALLO, PILIER DE MACKY À OUAKAM POUR LA CONQUÊTE DE DAKAR

image

Samba Bathily Diallo, actuel Maire de Ouakam veut rempiler une troisième fois à son poste. Le maire sortant, qui avait remporté en 2014 les élections locales, semble bénéficier d’une assise solide dans la commune pour briguer un troisième mandat. Il s’appuiera sur son bilan qu’on peut citer en termes de réalisations phares lors de ses deux premiers mandats, mais aussi et surtout sur le choix porté sur lui par le Président de la République Macky Sall pour conduire la liste de la grande Coalition présidentielle, Bennoo Bokk Yakkar au niveau de ce village traditionnel « lébou ».

Ouakam est traversée par des enjeux d’attractivité, tant sur le plan économique qu’en matière de cadre de vie avec un étalement urbain qui pèse sur l’environnement proche. Pour le mandat à venir, Bathily dit s’engager notamment à renforcer l’attractivité à la ville et s’attaquer au chômage des jeunes.

Il appuie son projet sur une vision qui mêle participation citoyenne, développement durable au travers de l’économie, du social et du cadre de vie. Un programme axé autour de la démocratie locale, des questions sociales et écologiques, de même que l’ambition de redonner vie au tissu associatif local.

Face aux autres prétendants à ces joutes, Samba Bathily Diallo fait figure de challenger numéro 1. Candidat sur les listes de Book GIS-GIS de Pape DIOP en 2014, il a été l’une des rares personnalités politiques à faire échec à la razzia électorale de Taxawu Dakar de Khalifa Sall dans la Commune de Ouakam.

Un temps annoncé dans l’opposition, il fera finalement campagne sous la bannière du camp présidentielle. En effet, il a fini par claquer la porte de l’opposition, du fait de désaccords « trop importants » avec les leaders en place. Candidat plébiscité par la majorité présidentielle il apparait qu’il bénéficie de la confiance du chef de l’Etat Macky SALL qui l’avait déjà désigné en 2016 parmi les membres du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT).

En 1976, Samba Bathily DIALLO débute sa carrière politique et devient l’un des plus farouche militant du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) fondé par Me Abdoulaye WADE, ancien président de la République du Sénégal. À la faveur de la Loi n° 96-06 du 22 mars 1996 portant Code des Collectivités locales, il est élu membre du conseil municipal chargé de la commission jeunesse et sports sous la direction du premier maire de la commune d’arrondissement de Ouakam Birahim Ndiaye et devient ensuite secrétaire élu de la Mairie. En 2002, il franchit le pallier et devient ainsi à l’âge de 34 ans, le 2ème Maire de Ouakam après Birahim Ndiaye avant d’être élu député du PDS en 2007 à l’Assemblée Nationale.

En 2014, il signe son retour en tant que Maire après avoir été défait de son poste lors des élections locales de 2009 par la coalition de l’opposition sous l’ère WADE. En réalisant une performance très convaincante avec un large score il est propulsé sous le feu des projecteurs des courtisans de l’actuelle majorité présidentielle.

La suite est logique. Fort de ce parcours, l’homme politique est adoubé par le Chef de l’Etat Macky Sall qui le prépare à l’étape des élections locales du 23 février 2022. Samba Bathily a accepté de relevé le défi et annoncé sa candidature. Convaincu qu’il peut bousculer le jeu et contribuer à mettre la Mairie de ville de Dakar dans l’escarcelle de DIOUF SARR. Parviendra-t-il à créer la surprise une nouvelle fois ? Réponse au mois de janvier prochain…

3 novembre 2020