SECONDE VAGUE DE LA COVID-19 : LES GESTES BARRIÈRES DE LA COSYDEP

news-details
SANTE

Inquiète de l’évolution de la courbe de contamination à la Covid-19 notée ces derniers jours, la Coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique (COSYDEP) formule des recommandations. Ainsi, Cheikh Diop, le Directeur exécutif de l’organisation, faisant le bilan de la rentrée des classes, a étalé ses inquiétudes, dans une déclaration lue à la presse, hier jeudi.

"Quand on regarde ce qui se passe dans notre réseau scolaire, nous nous rendons compte qu’il y a beaucoup de manquements, beaucoup de défis qu’il faut relever si nous devons continuer à vivre avec le virus", a-t-il relevé, citant le déficit en matériel sanitaire ou de protection (masque, gel), dans les établissements scolaires. Ce qui représente "un réel danger" au vu de l’évolution de la pandémie, a-t-il souligné.

Poursuivant, Diop a aussi fait cas d’un déficit récurrent d’enseignants et de tables-bancs, "rendant impossible donc le respect de la distanciation physique."

Vous pouvez réagir à cet article