SECOUÉ PAR LES GILETS JAUNES, MACRON RELÈVE LE SMIC À 100 EUROS

news-details
FRANCE

Au surlendemain du quatrième épisode de la fronde des "gilets jaunes", Emmanuel Macron a consulté lundi les représentants des forces vives, leaders syndicaux, patronaux et élus politiques, à l’Élysée avant de s’adresser aux Français dans l’espoir de faire enfin déboucher la crise sur une phase de dialogue.

Cette "adresse à la Nation" imposée par les événements qui se sont succédés, constitue sans doute l’allocution la plus importante depuis le début de son mandat. Le président français, qui s’exprime publiquement pour la première fois depuis plus d’une semaine, a déjà annoncé quelques mesures phares. Parmi lesquelles l’augmentation du SMIC (Salaire minimum interprofessionnel de croissance) de 100 euros (65 000 F CFA) par mois dès janvier 2019. Il y a également la Prime de fin d’année promise aux salariés, les heures supplémentaires défiscalisées ou encore l’annulation de la hausse de la CSG pour les retraités. Telles sont les quatre mesures phares prises par Macron.

Samedi dernier, l’acte IV a rassemblé quelque 136.000 manifestants et s’est soldé par un nombre record d’interpellations, plus de 320 blessés et encore des dégâts dans de nombreuses villes, particulièrement à Paris, Bordeaux et Toulouse.

Vous pouvez réagir à cet article