SELECTION EN MASTER :« NOUS VOULONS REVENIR À L’ORTHODOXIE »

news-details
JURY DU DIMANCHE

Le ministre de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation, Cheikh Oumar Anne, veut apporter des réformes sur l’octroi des bourses en Master. Une étude est en cours pour redéfinir les critères. L’objectif est de revenir à l’orthodoxie. Parce que, a expliqué le ministre dans l’émission JDD, ce dimanche, au Sénégal le dispositif d’attribution de bourses est basé sur l’excellence. « On veut changer le dispositif où on paie des bourses sans respecter les critères académiques », a déclaré le ministre.

Selon lui, il y a des étudiants qui font 5 années en Mater, au lieu de 2, tout en gardant leur bourse. « Les étudiants veulent que tous leurs camarades qui sont orientés en Master puissent avoir une bourse. C’est un problème, parce qu’il y a des étudiants qui ne sont pas sélectionnés en Master sur la base de critères académiques. Ils s’inscrivent dans des Masters payant sur la base de leur volonté et ils viennent demander et obtenir une bourse. L’autre difficulté réside au niveau des étudiants qui s’inscrivent et qui ne parviennent pas à être encadrés », a-t-il signalé. M. Ann d’ajouter :« Nous avons demandé aux instances académiques (départements et facultés) de nous faire parvenir les critères de sélection en master. De nous préciser le nombre de professeurs qui encadrent et l’effectif d’étudiants choisis par Master ».

Vous pouvez réagir à cet article