SÉNÉGAL 3-0 KENYA ! LES LIONS EN HUITIEMES FACE A L’OUGANDA !

news-details
CAN 2019

CAIRE - 20h30 : Bonjour ! Bienvenue ! Nous sommes maintenant à moins de 90 minutes de Sénégal 🇸🇳 - Kenya 🇰🇪 ! En direct du magnifique complexe sportif Air Defence, construit dans la nouvelle citée du New Cairo, l’équipe du groupe Emedia Invest (Emedia.sn, iRadio et iTV) est ravie de vous faire vivre les grands moments de ce match comptant pour la 3e journée du Groupe C, entre deux équipes qui cherchent à valider la qualification en huitièmes de finale. Le coup d’envoi sera donné à partir de 21h, heure locale (19h GMT). Rafraichissez régulièrement cette page pour ne rien manquer du match. On sera ensemble jusqu’à pas d’heure !

A la fin du match, Aliou Cissé et Sebastien Mignê se sont présentés en conférence de presse.

Sadio Mané a été sacré homme du match par la CAF.

C’est la fin ici au stade du 30 juin. Le Sénégal s’est offert quelques frayeurs mais passe en 8es de finale. 2e du groupe C derrière l’Algérie, les Lions vont affronter l’Ouganda au stade Internationale du Caire. On se retrouve tout à l’heure pour le débrief.

3 minutes de temps additionnel. Le Sénégal contrôle la partie. Le Kenya, sans armes, a abdiqué.

90e : Ce troisième but du Sénégal réduit au néant les chances de qualification du Kenya. Le point sur le groupe C. Le Sénégal, 2e, va affronter l’Ouganda, 2e du groupe A. Ce sera au stade international du Caire, qui va également abriter la finale.

En défense, Koulibaly et Kouyaté se font respecter dans les duels. Des tacles avec autorité.

80e : Krépin entre en jeu et c’est Gana Guèye qui sort, sous les applaudissements du public. Le milieu est désormais composé de Pape Alioune Ndiaye, Henri Saivet et Krépin Diatta.

78e : Et ça fait 3-0 !!!!!! Contrairement au penalty de la première mi-temps, Sadio a pris cette fois-ci un élan plus marqué et son tir est plus puissant, sur le petit filet. Même si Matasi plonge du bon côté, il ne peut toucher la balle. Doublé pour Sadio et 3-0 pour les Lions face au Kenya, comme en 2004, en Tunisie, comme en 1992 à Dakar !

Penalty pour le Sénégal ! Obtenu par Ismaila Sarr et Sadio Mané s’empare à nouveau du ballon même si Saivet s’était rapproché pour le tirer.

74e : Moussa Konaté va faire son entrée en jeu. A la place de Mbaye Niang.

Avec ce deuxième but, la situation change pour le Kenya, obligé d’égaliser pour espérer être des quatre meilleurs troisièmes. Les Harambee stars vont se découvrir s’ils veulent être de la partie car avec 3 points -2 au goal average, ils sont pour le moment devancé la Guinée (4 points) et la RD Congo (3 points, +0).

71e : BUUUUUUUUT DE SADIO MANE ! 2-0 POUR LE SÉNÉGAL ! Le numéro 10 des Lions se rattrape un peu de son penalty manqué en première mi-temps. Il profite d’un contre après un corner du Kenya. Face à l’hésitation du défenseur central, il chipe le ballon et s’en va battre Matasi du plat du pied droit, avec une grande concentration. OUF !

L’association des supporters sénégalais "12e Gaindé" qui vient d’assister à son premier match de cette CAN se fait entendre via une chorale et des "assico". Le but a réveillé le public sénégalais, plus nombreux sur les tribunes.

63e : BUUUUUUUT POUR LE SENEGAL !!!! Ismaila Sarr nous oblige à changer sa fiche à la fin du match ! Bien placé sur ce centre de Lamine Gassama, il profite de la sortie hasardeuse de Matasi, le gardien kenyan pour le fusiller du droit après un bel amorti de la poitrine. L’attaquant du Stade Rennais permet au Sénégal de retrouver un peu de sérénité.

Une heure de jeu et le Kenya commence à pousser des ailes. Une frappe très lourde est envoyée par Odhiambo, mais Alfred Gomis se détend parfaitement pour détourner en corner.

60e : Sadio Mané est averti pour une faute. Il est en retard sur le marquage de Olunga. L’arbitre sort la biscotte contre le numéro 10 sénégalais.

59e : Nouvel arrêt énorme de Matasi ! Le tir en toute puissance de Mbaye Niang est trop axial et le gardien se couche bien sur le ballon. C’était une belle action menée par Ismaila Sarr.

58e : Les Lions continuent de mettre la pression mais s’exposent aux contres adverses. Alfred Gomis est obligé de sortir loin de ses buts pour rassurer tout le monde.

56e : Trouvée par le jeu de Pape Alioune Ndiaye, Saliou Ciss obtient une nouvelle faute, à l’entrée de la surface de réparation. Le coup franc excentré sera joué par Saivet. En force, détourné par la défense.

Les supporters kenyans donnent de la voie et scandent le nom de leur portier.

54e : Le Kenya obtient son premier corner du match. Cela ne donne rien.

52e : Saivet déclenche une très lourde frappe, détournée en deux temps par le gardien Matasi, qui réussit à anéantir toutes les occasions sénégalaises jusqu’ici.

51e : Le centre de Lamine Gassama vise la tête de Mbaye Niang. Il est trop court pour cadrer le ballon.

50e : Le kenyan se contente du point du nul tandis que le Sénégal veut forcer le verrou.

C’est parti pour la 2e mi-temps ! Pas de changement de part et d’autre et l’on semble repartir sur les mêmes bases. A l’exception du gardien de but Alfred Gomis, tous les autres joueurs sont dans la moitié de terrain du kenyan quand le Sénégal attaque.

Dans l’autre match, l’Algérie a déjà pris le large. 3-0 à la mi-temps avec un doublé d’Adam Ounas.

Le tableau des stats à la mi-temps. Grosse domination du Sénégal sur tous les plans sauf au tableau d’affichage. Les Lions ne sont pas parvenus à concrétiser les occasions, notamment le penalty de Sadio Mané et cette barre trouvée par Sarr.

C’est la mi-temps au stade du 30 juin. Deux faits majeurs : la blessure d’Edouard Mendy tout juste avant le coup d’envoi, et, surtout, le penalty manqué par Sadio Mané.

45’ : La tête de Sarr détournée par le gardien sur sa barre transversale. Nouveau corner pour le Sénégal.

2 minutes de temps additionnel.

Le penalty raté par Sadio Mané semble avoir refroidi l’ardeur des Lions. Ils se font moins menaçants que lors des quinze précédentes minutes, même si le trio du milieu Pape Alioune Ndiaye, Gana Guèye et Henri Saivet contrôle le jeu face à une équipe regroupée dans sa zone.

Les Lions ont déjà obtenu 3 corners dans cette partie et la patte de Henri Saivet se fait sentir. Chaque coup de pied arrêté finit par une occasion pour le Sénégal.

Dans l’autre match, sans enjeu, l’Algérie mène au score face à la Tanzanie. But d’Islam Slimani.

31’ : C’est peut-être un tournant du match. Dans une grosse phase de domination, Saliou Ciss s’est fait plaisir sur le côté gauche en s’infiltrant dans la surface kenyane. Il est stoppé irrégulièrement et cette fois, l’arbitre ne peut pas fermer les yeux. Sauf que le tir de Sadio Mané manqué de puissance.Trop faiblement tiré sur droite du gardien qui n’a eu qu’à se coucher pour attraper le ballon fermement. Après son tir au but manqué en 2017, en quart de finale face au Cameroun, Sadio Mané devra sortir le grand jeu ce soir...

PENALTY POUR LES LIONS !!!! Obtenu par Saliou Ciss. Tiré par Mané et raté !

27’ : Autre grosse occasion manquée le Sénégal ! Ismaila Sarr déboule de toute vitesse sur le côté droit. L’arrière gauche Otieno ne peut pas suivre le rythme. Son centre en retrait est un délice pour Idrissa Gana Guèye, lancé de derrière mais le gardien Matasi est sorti comme une bombe pour détourner son tir en force.

21’ : Occasion manquée par Mbaye Niang ! Trouvé via une touche vite jouée par Saliou Ciss, l’avant-centre fait le plus difficile en éliminant le défenseur Okumu d’un double-contact. Son tir est stoppé par le gardien.

19’ : Penalty net refusé au Sénégal ! Sur un corner obtenu par Mbaye Niang, Victor Wanyama touche clairement le ballon de la main. La faute est nette. Tout le monde au stade semble l’avoir vue, sauf l’arbitre égyptien Gehad Gerisha.

N’oubliez pas que vous pouvez réagir sur notre live multimédias. Et n’hésitez pas à le partager autour de vous.

17’ : Sadio Mané s’agace. Il a tenté une percée dans l’axe kenyane et se voit stoppé par trois adversaires. Il fait des gestes d’énervement.

16’ : Première occasion nette pour le Sénégal. Saliou Ciss lancé sur le côté gauche trouve Sadio Mané dont le centre en retrait est contré par la défense kenyane avant que le ballon ne revienne au pied de Saivet, titularisé ce soir au détriment de Krépin Diatta. Son tir est contré.

15’ : Le Sénégal joue assez haut et s’expose quelque peu aux velléités de contre du Kenya, mais les rouges jouent tellement regroupés derrière qu’ils ont du mal à mener au bout leurs actions.

10’ : Sans surprise, le Kenya commence par multiplier les coups à la limite du tolérable. Les Lions seront très attendus sur le plan de l’impact physique où ils avaient pêché face à l’Algérie. Le Kenya est l’équipe qui commet le plus de fautes depuis le début de la compétition et il faudra être prêt à prendre des coups ce soir.

5’ : Le Kenya tente de mettre une grosse pression d’entrée, avec beaucoup d’impact physique.

3’ : Première prise de balle tranquille pour le gardien Alfred Gomis. Il se rassure.

0’ : C’est parti au stade du 30 juin ! Le Sénégal joue tout en vers. Son adversaire du jour, tout en rouge.

Cela commence par une mauvaise nouvelle et l’infirmerie des Lions vient d’enregistrer un nouvel occupant. Edouard Mendy s’est blessé au doigt lors de l’échauffement... Alfred Gomis se prépare et va le remplacer dans le onze de départ. Ce sera la 6e sélection pour le gardien dont le grand frère, Lys Gomis a également porté le maillot des Lions avant lui.

Une petite présentation de la star du Kenya, Victor Wanyama, que les Lions de la Premier League connaissent bien 👇🏾

Voici le onze de départ du Kenya, organisé autour du métronome Wanyama, de Totthenam.

Pour commencer, le point sur la météo ! En jouant deux heures plus tard que d’habitude, le Sénégal s’offre un peu plus d’air. Il fera quelques degrés en moins par rapport au dernier match et surtout, aucun rayon de soleil au dessus. des crinières.

👇🏾

Cheikh Seck était notre invité spécial sur iTV. L’ancien international sénégalais, qui a disputé quatre éditions de Coupe d’Afrique (Egypte 86, Algérie 90, Sénégal 92 et Tunisie 94) est désormais en haut de la tribune. Vice-président de la Fédération en charge des compétitions internationales, il nous a conté ses souvenirs de CAN dans cet entretien.👇🏾

Vous pouvez réagir à cet article