SÉRIE DE MANIFS : GUY MARIUS DEMANDE À L’ÉTAT DE PRENDRE EN CHARGE LES BLESSÉS

news-details
VIOLENTS AFFRONTEMENTS

590 ! C’est le nombre de blessés recensés par les éléments de la Croix rouge lors des derniers événements violents qui ont eu lieu au Sénégal, suite à l’interpellation de Ousmane Sonko. Le leader de Pastef, accusé de viols répétitifs et menaces de mort par la masseuse Adji Sarr. Guy Marius Sagna demande à l’Etat de prendre en charge totalement les soins de ces blessés. Il a formulé la requête, lors de ses visites, à Bignona, à quelques-unes des victimes de ce sanglant événement. D’ailleurs, lors de ces visites, il a eu à rencontrer l’élève Boubacar qui a perdu sa main droite lors des manifestations. « Boubacar Bâ, élève en classe de 4e et droitier, qui a perdu sa main droite, est un symbole de résistance. Oui, il résiste à la perte de sa main. J’ai vu sur son cahier ses débuts d’écriture avec sa main gauche. Il a même écrit mon numéro de téléphone avec sa main gauche. Pas mal. Il peut et va améliorer son écriture. Il y a plus d’héroïnes et de héros dans l’ombre que sous les projecteurs. Boubacar Bâ est mon héros. Vous, les Boubacar Bâ, vous êtes mes héroïnes et mes héros », a déclaré Guy Marius Sagna qui n’a pas manqué de demander également à l’Etat d’indemniser les victimes décédées.

Vous pouvez réagir à cet article