image

SERIGNE MOUNTAKHA, KHALIFA SALL ET LE PACTE DE RESPONSABILITÉ

image

Conduite par Khalifa Sall, en tant que porte-parole du jour, la coalition Yéwwi Askan Wi a été reçue hier après-midi à Touba par Serigne Mountakha Mbacké, entouré de plusieurs dignitaires mourides. Le khalife a invité les leaders de Yaw à un pacte de responsabilité pour la bonne marche du pays.

À quelques jours de la célébration du Magal, c’est la valse des politiques à Touba, ville sainte et capitale du mouridisme. Avec une forte délégation, Ousmane Sonko et ses camarades de Yewwi askan wi (Yaw) n’ont pas dérogé à la règle. Devant des leaders comme Déthié Fall, Aïda Mbodj, Khalifa Sall, porte-parole du jour, a tenu à magnifier l’œuvre du fondateur du mouridisme. « Serigne Touba a œuvré pour le bien du pays ainsi que pour toute la Ummah islamique. Aujourd’hui, il suffit d’un moindre effort pour que tout un chacun récolte les fruits de cette œuvre. Quant au Magal que nous célébrons, il est devenu un moment de communion. Au-delà de ses bienfaits sur le plan religieux, le Magal de Touba draine d’innombrables avantages pour le pays. Donc, nous tous avons intérêt à ce que son organisation soit une réussite totale », a-t-il salué avant de signaler que leur déplacement relève aussi d’un acte d’encouragement à l’endroit du Comité d’organisation de l’événement.

« Maintenant sur le plan politique, la coalition Yewwi askan wi sort de deux échéances électorales. C’est l’occasion pour nous de vous adresser nos remerciements après les résultats satisfaisants que nous avons enregistrés. Vos prières ont été exaucées. Cette fois-ci encore, nous sollicitons des prières pour la solidité et l’union de Yewwi askan wi dans l’intérêt collectif des Sénégalais », a dit Khalifa Sall.

À son tour, le Khalife général des mourides, qui s’est réjoui de la séance, a fait savoir qu’il compte cheminer avec eux, pour le bien du pays, jusqu’à un niveau qui transcende les relations quotidiennes qu’ils entretiennent habituellement. « Déjà, pour ma part, c’est à l’âge de 29 ans que je me suis lancé dans la citoyenneté active au profit du Sénégal. À l’époque, la tendance se résumait à l’affirmation de l’amour de sa patrie. J’étais jeune. Et je faisais partie des premiers citoyens à s’engager dans cette voie. Par la suite, j’ai traduit cet engagement par la recherche du savoir, la connaissance de la religion, de Serigne Touba et la quête d’Allah », a retracé Serigne Mountakha Mbacké.

Falilou MBALLO

10 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article