SERIGNE SALIOU THIOUNE TEND LA MAIN À AÏDA DIALLO

news-details
THIANTACOUNES

« Où que vous puissiez être, je vous demande de venir nous accompagner pour travailler ensemble pour Serigne Béthio. Cheikh Béthio est un et indivisible puisque c’est notre marabout et qu’il nous accompagne toujours ». L’appel est lancé par Serigne Saliou Thioune, le fils du défunt guide des Thiantacounes, Cheikh Béthio Thioune, samedi dernier, lors du premier ’’Thiant’’ tenu après le Magal de Touba. Une main tendue à l’endroit de Sokhna Aïda et ses disciples.

Le guide n’a pas raté l’occasion pour instaurer un nouveau code de conduite : « Retournons aux enseignements de Serigne Touba. Récitons ses ’’Khassaïdes’’. C’est ce que Cheikh Béthio nous enseignait. Soyons des modèles, des mourides. Que l’on diminue le folklore. Qu’on arrête les danses et autres. Que les femmes se voilent la tête. C’est un ’’ndiguel’’ (directive). Qu’elles ne viennent plus avec la tête nue parce qu’il nous faut une nouvelle démarche ».

Serigne Saliou Thioune d’inviter ses talibés à organiser une ’’ziarra’’ (visite pieuse périodique) pour le Khalife de Serigne Saliou Mbacké, défunt Khalife général des mourides. « Organisons une ’’ziarra’’ pour Serigne Cheikh, de feu Serigne Saliou Mbacké. Il est notre porte chez Serigne Saliou Mbacké. Je vous invite à aller vers lui. C’est le compagnonnage avec Cheikh Béthio Thioune qu’on doit raffermir. Car, il est vrai et sincère. Retournons à Khelcom ».

Pour finir, il n’a également pas manqué de remercier l’actuel Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, incitant ses disciples à faire en sorte que « les efforts » de ce dernier pour instaurer l’unité et la paix dans leurs rangs « ne soient pas vains ».

Vous pouvez réagir à cet article