image

« SEYDI EL HADJ MALICK VA SOIGNER LES MAUX DE TIVAOUANE » (MACKY SALL)

image

Le futur hôpital Seydi El Hadji Malick Sy de Tivaouane sera livré dans 18 mois. L’annonce a été faite, samedi, par le président de la République qui présidait la pose de la première pierre de cette infrastructure.

Tivaouane aura son hôpital de niveau 3 en décembre 2023. Bien évidemment, tous les esprits sont allés à ce drame de l’incendie du service de néonatologie de l’hôpital Mame Abdou Aziz Sy Dabakh qui avait causé la mort de 11 bébés il y a un mois. Mais le chef de l’Etat, venu présider la pose de la première pierre du future hôpital El Hadj Malick Sy a déclaré, samedi : « Je dois préciser que le lancement de ce projet n’est pas lié au malheureux incendie du service de néonatalogie. »

Il y a pensé tout de même : « Je voudrais également renouveler ma compassion et mes condoléances aux familles explorées et à toute la population de Tivaouane suite à l’incendie de l’unité de néonatalogie de l’hôpital Mame Abdou Aziz Sy Dabakh de Tivaouane. » L’infrastructure sera érigée sur un site de 25 mille mètres carrés dans le village de Yadjine, à la sortie de la ville sainte, sur la route de Saint-louis. Macky Sall a d’abord présenté la maquette avec l’assistance des services du ministère de la Santé et de l’action sociale, du Fonsis et de l’entreprise qui va réaliser l’ouvrage.

Il s’agit, selon lui, de la suite de la politique de construction d’infrastructures sanitaires de « haut niveau à travers le pays », après ceux de Kaffrine, Kédougou, Touba et Agnam bientôt celui de Sédhiou. S’y ajoute le lancement des travaux de l’hôpital de Ourossogui-Matam et le Centre hospitalier national Aristide Le Dantec dont les chantiers vont démarrer en septembre prochain. « Ce projet avait été conçu bien avant parce que Tivaouane, ville sainte, principale pôle de la tidianiya, s’est beaucoup agrandie et sa population s’est également accrue. Il est donc devenu nécessaire de réaliser une nouvelle infrastructure sanitaire pour répondre à ce double impératif parce que les capacités d’accueil de l’hôpital Mame Abdou ne répondent plus à la demande de soins malgré les renforcements périodiques de son plateau technique », a indiqué le Président Sall.

Centre hospitalier de niveau 3 :

Nom : Seydi El Hadji Malick Sy
Capacité : 300 lits
Coût : 46 milliards de FCFA.
Services médicaux chirurgicaux et d’aide au diagnostic
Unité de prise en charge des grands brûlés
Une Ufr santé dans l’hôpital
Amphithéâtre de 200 places et des salles de cours

Isidore Alexandre SÈNE
(Correspondant à Thiès)

27 juin 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article