SEYDOU GUEYE : "UN GOUVERNEMENT DE COMBATS ET DE RESULTATS"

news-details
REMANIEMENT

Sous Macky Sall, la publication de chaque nouveau gouvernement va avec un slogan. L’annonce de la composition du nouvel attelage, ce dimanche, 1er novembre, au palais de la République, n’a pas échappé à la règle. Ainsi, après le concept du ’’fast-track’’ (voie accélérée) lancé par le chef de l’État, Macky Sall après sa réélection le 24 février 2019, place "à l’anticipation, le pragmatisme, la cohérence, la résilience, et la performance", selon les explications de Seydou Gueye devenu ministre, porte-parole et coordonnateur de la Communication de la présidence de la République.

"Le gouvernement ainsi mis en place est marqué par l’ouverture politique dans la dynamique des consensus issues du dialogue national élargi et inclusif. Le gouvernement porte également la marque d’un rajeunissement significatif de l’équipe afin de valoriser de façon optimale le capital humain de la jeunesse du Sénégal, dont l’insertion socio-professionnelle et l’emploi restent les propriétés fondamentales. Le chef de l’État a notamment décidé de créer un ministère spécifique en charge de l’Artisanat et de la Transformation du secteur informel en vue de renforcer le rôle pilier de nos compatriotes et acteurs concernés dans le développement national. Tenant compte du contexte actuel de la Covid-19, et de ses impacts, ce gouvernement de la République va imprimer sur le terrain et au quotidien sous l’impulsion et la supervision du chef de l’État, une dynamique constructive d’innovations, de transformations, de réalisations et de changements nécessaires à l’accélération de l’émergence du Sénégal dans la paix, la sécurité, la stabilité, la prospérité et l’équité sociale et territoriale. Voilà pourquoi soucieux du respect de ses engagements devant les Sénégalaises et les Sénégalais, le président Macky Sall a confié au gouvernement une mission spéciale d’intérêt général à deux dimensions complémentaires. La première, propulser la relance de l’économie nationale. La seconde, assurer une protection plus soutenue de toutes les forces vives de la nation. Enfin, il convient de signaler que le travail gouvernemental collégial et solidaire sera articulé aux principes directeurs suivants : l’anticipation, le pragmatisme, la cohérence, la résilience et la performance."

Poursuivant, il ajoute que ce nouveau gouvernement, fort de 33 ministres et 4 Secrétaires d’Etat, est donc " un gouvernement engagé, un gouvernement d’ouverture et d’unité. Un gouvernement de combats et de résultats, mobilisé 24 heures sur 24, sept jours sur sept, qui entre en fonction au service de la nation. C’est dans cet esprit républicain que le chef de l’État réunira le Conseil des ministres, ce mercredi, 4 novembre 2020, à 10 heures au palais de la République".

En 2013, Aminata Touré disait : ’’on accélère la cadence’’. Son successeur, Mahammad Boun Abdallah Dione, déclarait, dès sa nomination, en juillet 2014 : ’’Au travail, au travail, au travail’’.

Le poste de Premier ministre a été depuis lors supprimé pour des « raisons d’efficacité », selon la version officielle.

Vous pouvez réagir à cet article