image

SEYNI DIENG RACONTE SON BAPTÊME DU FEU EN CAN

image

En l’absence du gardien titulaire, Édouard Mendy et du numéro 2, Alfred Gomis, à cause du Covid-19, les Lions du Sénégal ont pu compter sur leur 3e rempart Seyni Dieng venu de Queens Parks Rangers (en deuxième division anglaise). Bien coaché par Tony Silva, il a assuré. Seyni Dieng aura passé une entame très calme. Il était très peu sollicité. Mais, par la suite, il a été obligé de s’illustrer devant les errements de sa défense.

17e mn, Aliou Cissé sermonne Pape Abdou Cissé. Le défenseur d’Olympiakos a laissé un boulevard ouvert dans son dos et sa passe en retrait vers Seyni Dieng était à deux doigts d’être interceptée alors que l’attaque adverse veillait au grain. Paar la suite, Seyni Dieng gagnera son premier duel, se couchant sur le ballon, pour enrayer le danger, à la 25e minute. Les Lions déjouant, le gardien sénégalais devra aller au charbon.

A la 37e minute, une chaude alerte se déclare devant ses buts. Mais le dernier rempart sénégalais pourra, là, compter sur le même Pape Abdou Cissé, qui botte le cuir hors de la surface de réparation sénégalaise. 39e mn, nouvel arrêt de Seyni Dieng.

Au finish, ce dernier ne retient que la victoire. « Ce n’était pas facile. Mais j’ai essayé de faire de mon mieux. Aujourd’hui, c’était une belle victoire. Il faut continuer comme ça. On a gagné, c’est le plus important », a-t-il réagi, à la fin de la rencontre soldée par une victoire du Sénégal suite à un penalty conclu par Sadio Mané, en toute fin de partie.

Dié BA
Envoyée spéciale au Cameroun

10 janvier 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article