image

"SI LE SÉNÉGAL ME DONNE 5% DE POSSESSION, NOUS ALLONS…"

image

L’entraîneur portugais de l’Égypte, Carlos Queiroz, vient de faire fasse à la presse à la veille de la manche retour contre l’équipe du Sénégal. Après leur victoire à l’aller ( 1-0), les égyptiens sont prêts pour ce match et ils espèrent se qualifier demain pour la prochaine coupe du monde Qatar 2022. "Demain sera un jour comme les autres. Nous connaissons la qualité et les compétences de l’équipe sénégalaise. Mais quand on aura le ballon, on aura le courage de jouer contre eux et de combattre cette équipe sénégalaise. Je pense qu’on va bien se défendre parce que le meilleur va remporter ce match", a dit le technicien portugais.

Sur une question de savoir est-ce que son équipe a les compétences pour éliminer le Sénégal, il a rétorqué que : "le jour où je vais avoir la certitude que je ne peux pas gagner une équipe, je quitte. Depuis 45 ans je suis coach et je n’ai jamais vu une équipe avoir la possession de balle à 100%. Mais lorsque le Sénégal me donnera 5% de possession de balle nous allons faire quelque chose de magique. On respecte le Sénégal mais cette merveilleuse équipe du Sénégal sait qu’on peut faire qu’on peut faire quelque chose de magique parce que nous sommes des joueurs de talents".

Face à la presse, l’entraîneur a expliqué comment il a fait pour ne pas encaisser de but contre le Sénégal dans le cours du jeu depuis la finale. " c’est parce qu’on travaille dure mais on est aussi une équipe disciplinée. C’est une équipe modeste, disciplinée et travailleuse. Si nous sommes en mesure de répéter ça demain c’est sûr qu’on fera un bon match", a-t-il dit. Avant de continuer : "j’ai toujours à l’esprit que nous jouons contre nous-mêmes et pour chaque match nous jouons contre l’Égypte. C’est ça ma philosophie et demain nous allons mieux faire". Pour terminer, il a regretté le fait que les deux meilleures équipes d’Afrique jouent encore. "Mon souhait était que nos deux équipes se qualifient directement à la coupe du monde", a-t-il conclu.

Pour sa part, Gabaski, gardien égyptien, a soutenu qu’ils ont appris une leçon après la finale pour jouer contre le Sénégal. "Nous avons bien jouer à l’aller et j’espère que nous allons nous qualifier demain", a dit Gabaski.

Cheikh Moussa SARR
Pape Doudou DIALLO (Photo)

28 mars 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article