SIMON, AUTRE MEMBRE DU MOUVEMENT YEN A MARRE, PLACÉ EN GARDE À VUE

news-details
Justice

Après Kilifeu, Simon Kouka, autre figure du mouvement Yen A Marre, est dans le viseur de la justice. L’artiste rappeur et activiste est poursuivi pour les même faits que son ami Landing Mbissane Seck alias Kilifeu qui a vu sa garde à vue prolongée après sa convocation par la Division des investigations criminelles (Dic) pour des faits relatifs à une histoire de trafic de visas.

Simon est soupçonné d’avoir perçu une somme de 2 millions de F CFA reçue en échange de la remise de son passeport français à Thierno qui l’aurait même utilisé.

Vous pouvez réagir à cet article