SIT IN DES TRAVAILLEURS DE LA JUSTICE : LE SYTJUST SE DÉMARQUE

news-details
Front social

Le Syndicat des Travailleurs de la Justice (SYTJUST) se démarque de l’agitation constatée depuis hier lundi, 10 mai 2021, au palais de Justice de Pikine, accusant "des usurpateurs qui ont distillé des contre-vérités sur l’état des négociations" entre le Gouvernement et l’unique Syndicat des Travailleurs de la Justice.

"Ces imposteurs agissent sous couvert d’une entente illégale à laquelle l’Etat n’a accordé aucune reconnaissance pouvant leur permettre de parler au nom des travailleurs de la Justice", renchérissent Me Aya Boun Malick Diop, Secrétaire général du SYTJUST, et Compagnie, dans leur communiqué parvenu à Emedia. Le document invite dès lors "tous ses militants à faire preuve de maturité" et surtout "à ne pas suivre ces perturbateurs dans leur aventure dangereuse constitutive d’entrave illégale au fonctionnement du service public."

Enfin, "le SYTJUST informe l’opinion publique que présentement, il ne formule aucun grief ni contre le gouvernement en ce qui concerne la mise en œuvre de ses engagements ni contre le ministère de la Justice avec qui il est en phase dans un dialogue apaisé et constructif".

Vous pouvez réagir à cet article