image

SONKO, BARTH ET GACKOU EMBARQUÉS PAR LA POLICE À HAUTEUR DE L’UCAD

image

Malgré le renvoi du procès en appel, Barthelemy Dias et ses amis ont pris la direction du palais de justice de Dakar. Mais le cortège a été bloqué à la Médina par des éléments de la Bip. Le maire de Mermoz-Sacré-Cœur est accompagné par Ousmane Sonko, Malick Gackou, Déthié Fall, entre autres, hommes politiques.

C’est sur ces entrefaites que des affrontements ont éclaté sur les lieux entre forces de l’ordre et la foule. Des grenades lacrymogènes ont été lancées pour disperser la foule qui accompagnait les politiques. S’exprimant à cette occasion, Ousmane Sonko a indiqué que : « Barthélemy Dias, Malick Gackou et moi-même sommes coincés à l’instant à la Médina, Rue 7 angle Blaise Diagne par des éléments de la Bip qui s’apprêtent à donner l’assaut final. Macky Sall le fuyard perd son temps, nous résisterons ».

Auparavant, il avait écrit : « Bis repetita, depuis ce matin, s’exprime une deuxième fois le paradoxe sénégalais : un citoyen convoqué par la justice est empêché, par les forces de sécurité, d’y déférer. La traque dans les rues de Dakar n’honore pas la République ». On a appris aux dernières nouvelles que le leader du Pastef, Ousmane Sonko, Barth et Gackou sont embarqués par la police à hauteur de l’Ucad. La voiture de police suivie par Khalifa Sall, a ensuite pris la direction du centre-ville.
Les trois leaders sont en ce moment dans les locaux du commissariat central de Dakar.

Cheikh Moussa SARR

10 novembre 2021