image

SONKO PARLE DE ADJI SARR QU’IL A EUE EN FACE DANS LE BUREAU DU JUGE

image

Mardi 6 décembre 2022 a été la date retenue pour le face-à-face tant attendu entre les deux principaux protagonistes de l’affaire Sweet Beauty, Ousmane Sonko et Adji Sarr, dans le bureau du doyen des juges, Oumar Makham Diallo. Huit tours d’horloge pour permettre au juge de se faire une religion pour déboucher sur un jugement ou un non-lieu. Sur ce cas précis, c’est Oumar Makham Diallo, lui seul, qui est attendu.

Toutefois, ce face-à-face a permis à Ousmane Sonko de dresser un portrait-robot de celle qu’il avait en face dans le bureau du juge. « J’ai été en face d’une demoiselle perturbée, apeurée, qui ne semble pas mesurer la gravité de ce dans quoi elle s’est laissée embarquer », laisse entendre le président du parti Pastef, à travers un twitt.
Et le maire de Ziguinchor de déplorer « l’irresponsabilité de sa famille qui l’a abandonnée entre les mains de manipulateurs sans foi ni loi ».

M.T

7 décembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article