image

SONKO RÉPOND À ANTOINE DIOME

image

Dans sa déclaration faite ce vendredi, au lendemain de son audition, dans l’affaire Sweet beauty, l’opposant Ousmane Sonko a rebondi sur le communiqué du ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diome, mettant en garde contre le port de tenues et attributs dédiés aux forces spéciales. « Si Pastef avait une force spéciale, le président Macky Sall aurait fui le pays depuis longtemps », a-t-il réagi.
Dans son argumentaire, il a dénoncé l’arrestation de plusieurs de ses soutiens notamment lors de la manifestation du 17 juin dernier de la coalition Yewwi Askan Wi (Yaw, opposition).

EMEDIASN

4 novembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article