SOS DES COMMERÇANTS SÉNÉGALAIS BLOQUÉS AU MALI

news-details
COVID-19

Partis au Mali pour s’approvisionner en marchandises, des commerçants sénégalais y sont bloqués. Dans le signal de détresse qu’ils émettent, ils se disent dans le besoin, réclamant leur retour au bercail auprès de leurs familles. Rappeler que la frontière entre le Sénégal et le Mali, comme toutes les autres, est fermée jusqu’à nouvel ordre en raison de la propagation de la pandémie de Covid-19.

Selon Saliou Samb, le vice-président de la Fédération des Sénégalais du Mali, joint par iRadio, « ils sont nombreux ces commerçants bloqués entre Bamako, Kayes jusqu’à Kidira. » Et ils comptent sur la communauté sénégalaise établie sur place pour vivre.

Mais « on ne peut plus les aider », alerte Samb. Qui ajoute : « L’Ambassade n’y peut rien parce que les frontières sont fermées. » Parmi ces commerçants, « il y en a même qui revendent leurs marchandises qu’ils ont achetées pour vivre. » D’autres, « ne parviennent pas à envoyer l’argent de la dépense à leurs familles au Sénégal. C’est ça la situation. C’est vraiment dramatique. »

« Nous peut-être qu’on a duré ici, on peut s’arranger mais tout le monde est bloqué », insiste Samb.

A l’en croire, « l’Ambassade seule ne peut pas gérer les plus de 200 mille Sénégalais recensés au Mali. C’est ça le problème ». Fort de ce fait, il souligne que le Sénégal devra avoir un Consulat général à Bamako.

Vous pouvez réagir à cet article