VIDEO - SOUPÇONS DE CORRUPTION : OUMAR GUÈYE DÉMENT

news-details
AFFAIRE DEFEX

Le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Gueye lève toute équivoque concernant l’affaire de corruption dans laquelle il est cité. Lors d’une conférence de presse, ce mardi 25 février, il a formellement nié les faits qui lui sont reprochés.

Plusieurs journaux ont révélé l’implication du ministre de la Pêche dans une affaire de corruption concernant un contrat militaire de surveillance maritime des côtes et de l’espace maritime camerounais, le 18 novembre 2018, entre le ministre camerounais de la défense de l’époque, Edgar Alain Mebe Ngo’o et la société espagnole Defex Sa. « Je tiens à préciser que ces informations sont mensongères, fausses et dénuées de tout fondement », a affirmé le ministre de la Pêche et de l’Economie Maritime. En citant les différentes fonctions ministérielles qu’il a eu à servir depuis 2012, Oumar Gueye, avance « qu’à aucun moment », il n’a « eu à s’occuper de question d’armements. »

Poursuivant, il souligne n’avoir jamais mis les pieds au Cameroun. « Je n’ai jamais été dans ma vie au Cameroun et je ne connais aucune autorité de ce pays encore moins la société espagnole incriminée dans cette affaire Defex et ses dirigeants », martèle Oumar Gueye. Qui dans la même veine certifie qu’aucun des départements ministériels qu’il a eu à diriger n’a eu de contact avec la « société espagnole ».

La plaidoirie de Oumar Guèye ne s’arrête pas. Sur la question du virement bancaire, le ministre précise que ce compte bancaire cité dans cette affaire n’a jamais existé. « Je n’ai jamais eu de compte ni en Suisse, ni en Espagne encore moins au Cameroun’ », précise Oumar Gueye.

Vous pouvez réagir à cet article