INFRASTRUCTURES SPORTIVES : MACKY SALL SENSIBLE À L’APPEL DE SADIO MANÉ

news-details
CONSEIL DES MINISTRES

Le chef de l’État, Macky Sall, présidera très prochainement, une réunion présidentielle sur le Programme national de construction et de réhabilitation d’infrastructures sportives. L’annonce a été faite en Conseil des ministres tenu ce mercredi, 23 juin.

Dans ce sillage, Macky Sall, abordant la question liée au programme national de construction et de réhabilitation des stades, a invité le Ministre des Sports, Matar BA, et le Ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, "à prendre toutes les mesures adéquates, afin d’accélérer le processus de construction, de réhabilitation et de mise aux normes de l’ensemble des stades nationaux et régionaux", informe le communiqué.

Selon le document, le président de la République a engagé, en outre, "le Gouvernement, à assurer l’exécution diligente des projets d’infrastructures (routières, hydrauliques, d’assainissement et d’aménagement paysager), d’accompagnement du Stade du Sénégal, qui sera réceptionné en février 2022."
Le Chef de l’État a invité, dès lors, la tutelle, à lui faire parvenir, le 15 juillet 2021 au plus tard, un rapport global sur la situation des infrastructures sportives.

Sadio Mané a poussé un véritable coup de gueule à l’issue de la victoire du Sénégal face à la Zambie (3-1), en match amical à domicile, fustigeant l’état de la pelouse du Stade Lat Dior de Thiès.

Pour rappel, la Fifa, conjointement avec la CAF, a décidé de repousser les matches des qualifications africaines pour la Coupe du monde Qatar 2022, qui devaient avoir lieu en juin 2021. Les qualifications sont désormais prévues au cours des fenêtres internationales existantes de septembre, octobre et novembre 2021 ainsi que mars 2022. Une décision qui faisait suite à la suspension de nombreux stades qui ne répondent pas aux normes internationales dont le stade Lat Dior de Thiès.

LE STADE OLYMPIQUE LIVRE EN FEVRIER 2022

Les travaux de construction du stade olympique du Sénégal sont en avance. L’infrastructure sportive, exécutée à 66%, pourrait être livrée d’ici février 2022, d’après des assurances données par le directeur de la Société de gestion des pôles urbains de Diamniadio et du Lac rose (SOGIP), à l’occasion d’une visite de chantier, hier mercredi.
"Le stade prend forme", a dit Gallo Bâ. Les ouvriers à l’œuvre, la charpente métallique, devant accueillir le toit, est déjà installée.

Pour rappel, la pose de la première pierre a eu lieu en février 2020.

Prévu pour accueillir les Jeux olympiques de la jeunesse de 2026, il disposera d’une capacité de 50 000 places.

Vous pouvez réagir à cet article