image

SUITE ET PAS FIN

image

La rencontre entre le leader de Pastef, Ousmane Sonko et le Président bissau-guinéen n’a pas encore fini de soulever des vagues. Qui a été à l’origine de cette rencontre au sommet ? Si l’opposant sénégalais a souligné dans un tweet qu’il avait répondu à l’invitation du nouveau président en exercice de la Cedeao, Le quotidien vient de nous révéler que c’est tout à fait le contraire et c’est une déclaration sonore qui apporte la preuve, selon notre source.

Ainsi, répondant à l’interpellation de la « radio Joven », le Président Bissau guinéen a, à son retour à Bissau vendredi dernier, confirmé indubitablement que l’audience avec le leader de Pastef, Ousmane Sonko, avait été sollicitée par ce dernier, selon Le journal en ligne sénégalais. C’est un enregistrement sonore de la déclaration, en langue créole, du Président Bissau guinéen qui l’atteste, selon la même source qui confirme que la traduction des propos du Président Embalo est assurée par le journaliste Alain Yoro Mballo, correspondant de Radio France internationale (Rfi) à Bissau.

« Comme vous savez, je suis président en exercice de la présidence tournante de la Cedeao. C’est dans ce cadre que j’ai reçu le leader de l’opposition. Mais le président Macky Sall était informé. C’est la même chose quand un leader de l’opposition de mon pays vient au Sénégal et souhaite rencontrer le président Macky Sall ou va voir un autre chef d’état de la sous-région. il aura au préalable mon accord. C’est ainsi que ça fonctionne dans les relations internationales. Même en Europe. J’espère que vous avez suivi ce qui s’est passé au Brésil entre le président Bolsenero et son homologue portugais Robelo Marcelo Sousa.
Pour ce cas le Président Macky Sall était informé et m’a assuré qu’il n’y a aucune objection », affirme le chef d’État bissau-guinéen.

Avant de poursuivre : « Je l’ai donc reçu. C’est normal, comme opposant, de s’intéresser à ce qui se passe en Guinée-Bissau. Il m’a félicité pour mon élection à la présidence tournante de la Cedeao. Il est quelqu’un de très lucide, et républicain. Il a promis que s’il perd les élections, il acceptera les résultats ».

MT

11 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article