SUP DE CO CÉLÈBRE L’AMBASSADEUR SALIOU CISSÉ

news-details
Hommage

À la retraite depuis quelques années, l’ambassadeur Saliou Cissé continue à servir. Les étudiants bénéficient toujours de son expérience. À Sup Deco où il encadre de nombreux jeunes, l’administration lui a rendu un vibrant hommage. D’ailleurs, le directeur de cet établissement, qui est très ravi de ses prestations, plaide une loi pour le maintien des hommes comme lui dans le circuit de l’enseignement pour qu’ils puissent continuer à aider les jeunes apprenants. « Une loi anti retraite. Il faudrait que des gens comme Saliou Cissé continuent à participer à la formation des jeunes pendant encore un certain nombre d’années. C’est une loi que nous allons proposer pour que ces compétences restent. Il y a des choses à faire à ce niveau. L’objectif est que nos étudiants puissent avoir une formation de très haut niveau », a indiqué Aboubacar Sedikh Sy.

Cette marque de reconnaissance, M. Cissé la prend avec diplomatie. Pour lui, le partage d’expérience reste l’un des métiers les plus nobles. « Il est immense. Je n’ai pas les mots pour remercier la direction de Sup De Co. Ça ne fait pas longtemps que je suis avec eux. Au regard d’un certain nombre de choses, ils ont tenu à me rendre hommage. Rendre hommage à Saliou Cissé, c’est rendre hommage à tous les anciens ambassadeurs. Quand on a une expérience, un vécu, ça serait bien de la partager avec la nouvelle génération. C’est vrai que le monde est évolutif mais les fondamentaux humains, sociaux, événementiels sont toujours les mêmes. Ceux qui ont vécu des événements doivent pouvoir les partager à la jeunesse », a-t-il déclaré.

Selon son camarade de promotion, l’ambassadeur Seydou Nourou Ba, M. Cissé, même s’il est un diplomate de carrière, reste un homme rigoureux. « Il était directeur des Affaires politiques. Il sait distinguer les choses. Sa carrière a été couronnée de succès. Il fait partie des ambassadeurs qui ont marqué la diplomatie sénégalaise. Saliou Cissé est quelqu’un de généreux dans ce qu’il sait et attentif au partage des idées. C’est un élément de qualité », a témoigné Seydou Nourou Ba.

Vous pouvez réagir à cet article