SUPPRESSION DU POSTE DE PREMIER MINISTRE : « LE PRÉSIDENT A RAISON DE VOULOIR PRENDRE LES CHOSES EN MAIN »

news-details
LR DU TEMPS

Exit le poste de Premier ministre. La décision a été votée, hier samedi, 4 mai, en plénière à l’Assemblée nationale. Pour les députés de la majorité présidentielle, la suppression devrait permettre au président de la République de donner corps à ses engagements à travers un suivi rapproché de la mise en œuvre du PSE. C’est l’avis aussi des invités de Lr du Temps sur Iradio.

Le professeur de philosophie, Mouhamadou Dia, pense que : « la suppression du poste de Pm va réduire de manière considérable les lenteurs administratives » dans la réalisation des politiques publiques. « Le président a raison de vouloir prendre les choses en main. Parce qu’il veut faire un bilan dans son quinquennat », a-t-il déclaré. « Le Président est animé par une volonté d’accélérer le développement et de la réalisation du PSE », renchérit Ass Mamoune Sèye. Spécialiste en Communication sociale, il pense qu’avec la réforme, « le président va mieux suivre les politiques publiques et être en contact direct avec les ministres qui sont chargés d’exécuter ces politiques ».

Vous pouvez réagir à cet article