SUSPENSION DU HAJJ : LES VOYAGISTES PRIVÉS RASSURENT LEURS CLIENTS

news-details
PANDÉMIE ET PÈLERINAGE

Le royaume d’Arabie Saoudite demande à l’Etat du Sénégal de surseoir à tout engagement nouveau concernant le Hadj 2020. C’est par une note verbale, envoyée le 11 mars, 2020, que l’ambassadeur du royaume saoudien résidant à Dakar a informé le ministère des Affaires Etrangères du Sénégal de cette décision prise par son pays en rapport avec la pandémie du Covid 19. Cette mesure prise par les autorités de Riyad touche directement la Délégation générale au pèlerinage mais aussi les voyagistes privés.

Présente à la réunion d’information, convoquée ce vendredi 13 mars, 2020, par le chef de la Diplomatie sénégalaise, Amadou Ba, ces voyagistes privés disent prendre cette mesure avec responsabilité. Toutefois, ils appellent leurs clients à la patience le temps d’y voir plus clair. « Beaucoup de voyagistes avaient commencé à faire leur réservation d’hébergement, d’avions ect...Ce sont des centaines de millions qui ont été déjà injectés dans cette opération du Hadj. Aujourd’hui, nous prenons acte de la décision et nous restons à l’écoute du Gouvernement » a déclaré leur porte-parole, Oureye Thiam.

Poursuivant, l’ancienne journaliste à la Rts déclare : « Nous appelons les Sénégalais à la sérénité. Nous avons entendu ce que l’ambassadeur du royaume d’Arabie Saoudite a dit. Pour le moment, ce n’est pas une annulation totale du Hadj. C’est une suspension le temps d’y voir plus clair. Nous allons mettre en standby toutes nos activités d’ici la fin du ramadan (avril-mai) le temps d’y voir plus clair. Il ne servira à rien de réclamer les montants qui ont été versés parce que tout simplement ils sont sécurisés ».

Vous pouvez réagir à cet article