Ségolène Royal : « 200 millions de déplacés d’ici la fin du siècle »

news-details
CHANGEMENTS CLIMATIQUES

Ségolène Royal a tenu une conférence sur la place de l’Afrique dans et l’après COP 21, lundi, 1 avril, à Dakar. L’ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles Antarctique de la France est à Dakar pour représenter la France à la cérémonie d’investiture du président de la République, Macky Sall.

Lors de la conférence, elle a annoncé qu’il y aura 200 millions de déplacés à cause de l’envahissement de leurs lieux d’habitation. A l’en croire, la moitié de la population du globe vit à moins de 10 kilomètres des côtes. En outre, elle indique que ce déplacement des populations entraînera aussi des problèmes de sécurité. A cela s’ajoutent les craintes d’augmentation de la famine. Puisque, fait-elle remarquer : « 70% de la population du globe vivent de poissons et le dérèglement climatique entraînera un déplacement des poissons d’une dizaine de kilomètres chaque 10 ans. Il sera ainsi difficile pour les pêcheurs d’arriver dans les zones de replis de la ressource halieutique ».

Vous pouvez réagir à cet article