Serigne Mbacké Ndiaye : « L’essentiel est de s’unir autour du fils aîné de Cheikh Béthio »

news-details
DÉCÈS DE CHEIKH BÉTHIO

Serigne Mbacké Ndiaye fait partie des premiers hommes politiques qui se sont rendus à la maison de Cheikh Béthio Thioune, décédé ce mardi, en début d’après-midi. « Je suis attristé comme tous les sénégalais », a déclaré Serigne Mbacké Ndiaye qui déclare avoir connu le défunt guide religieux à l’âge de 10 ans. D’ailleurs, relève-t-il, beaucoup de ses enfants sont des Thiantacounes. « Certains de mes enfants, pour ne pas dire tous, ont appris les khassaïdes de Serigne Touba chez Cheikh Béthio », déclare-t-il. Ainsi, il considère que la disparition du guide religieux est une perte énorme pour la nation sénégalaise.
« Mais, nous sommes des croyants et nous ne pouvons rien contre la volonté divine. En plus, cette disparition est intervenue au début du mois de Ramadan. Et nous savons tous qu’un musulman rappelé à Dieu pendant le mois de Ramadan est quand même assez significatif », explique-t-il.

Toutefois, Serigne Mbacké Ndiaye demande à la famille de s’unir autour de l’essentiel. « Il a un fils aîné et il a d’autres membres de sa famille qui, aujourd’hui, ont l’obligation de faire l’unité s’ils veulent respecter le « Ndiguel » du Cheikh. L’essentiel c’est de s’unir autour de son fils aîné. Que ses jeunes frères et sœurs soient unis autour de lui pour qu’il puisse continuer l’œuvre de Cheikh Béthio qui consistait à travailler pour Serigne Saliou Mbacké », recommande-t-il.

Vous pouvez réagir à cet article