Seydina Issa Laye Thiaw fait écho à l’Appel au dialogue de Macky

news-details
139E APPEL

Les confréries du Sénégal ne doivent pas être en reste dans le dialogue lancé par le chef de l’Etat au lendemain de sa réélection à la tête de la magistrature suprême. C’est la ferme conviction du fils aîné du khalife général des Layenne, Seydina Issa Laye Thiaw, plus connu sous le nom Seydina Laye. Selon lui, l’unité nationale ne peut se faire sans les confréries. Et toute unité passe forcément par le dialogue et la concorde.

Seydina Laye Thiaw qui faisait face à la presse pour les besoins de lancement des activités de la 139e édition de l’Appel de Seydnina Limamou Laye, a appelé les disciples, toutes confréries confondues, à vivre pleinement leur citoyenneté. Cela consiste, selon lui, à être ouvert à toute initiative allant dans le sens du dialogue. C’est sous ce registre que le petit-fils du Mahdi apprécie la main tendue du président de la République qu’il qualifie d’appel pour une « cohésion sociale ». Selon Seydina Laye, la communauté Layenne a toujours prôné le dialogue. C’est ce qui avait justifié le thème de l’Appel édition 2015. « C’est à la sortie de cet Appel que le régime avait initié le dialogue national de 2016 », a-t-il rappelé.

Pour cette année 2019, le thème retenu pour l’Appel, prévu les 5 et 6 avril à Cambéréne, Ngor et Yoff, C’est : « La cohésion sociale, fondement de la paix et de la prospérité ».
Concernant les mesures prises pour un bon déroulement de l’événement religieux, le président du comité d’organisation annonce une réduction drastique des badges de laisser-passer. Le but est de réduire au strict minimum le nombre de véhicules ayant accès à Yoff qui est trop exigu pour contenir les piétons et les automobilistes le jour-j.

Vous pouvez réagir à cet article