Sonko demande la renégociation de tous les contrats des ressources naturelles

news-details
SCANDALE PÉTROLIER

Face à la presse, ce jeudi, le leader du Pastef a plaidé pour la renégociation de tous les contrats des ressources naturelles du Sénégal que ce soit dans le domaine du pétrole, du gaz, du fer, de l’or et du zircon. « Si les sénégalais nous avait fait confiance, nous allions renégocier tous les contrats. Je vous garantie qu’on a les moyens et les leviers de les renégocier. En 2005, Eva Morales a renégocié tous les contrats en Bolivie et aujourd’hui la Bolivie gagne 72% de ses ressources naturelles. Macky Sall peut pas ne renégocier parce qu’il a signé en connaissance de cause. Et aujourd’hui, il n’osera jamais regarder les mêmes personnes pour leur dire qu’il veut renégocier les contrats ».

S’agissant de l’appel à témoin du procureur, Ousmane Sonko a fait savoir qu’il n’a pas encore reçu de convocation mais, dit-il : « Quand le procureur sera sérieux, quand il sera disposé à traiter ce dossier, sérieusement, nous serons prêts à nous présenter systématiquement à livrer toutes les informations. A défaut, en tant que citoyen sénégalais, si une institution habilitée nous convoque, je vais répondre mais si c’est pour parler de ce dossier, je leur remets mon livre. Je n’aurais pas de temps à perdre dans ces histoires-là », a soutenu Ousmane Sonko qui n’a pas manqué de taxer Serigne Bassirou Gueye de « procureur politicien ». Il lui a, d’ailleurs, rappelé d’autres dossiers principalement l’affaire des 94 milliards de francs CFA. Il s’agit de l’affaire du titre foncier 19/75 de l’IGE 2013 qui épingle Mamour Diallo, du rapport de l’IGE dans l’affaire Pétro Tim, du scandale de la privatisation de l’hôtel King Fahd Palace.

Vous pouvez réagir à cet article