TABASKI 2020 : KAOLACK A BESOIN DE 50 000 MOUTONS

news-details
Fête religieuse

La fête de la tabaski se profile à l’horizon. Les chefs de familles commencent penser à l’achat d’un bélier. Pour la région de Kaolack, les besoins en moutons sont estimés à 50 mille têtes. Mais pour le moment aucune garantie n’a été fournie par les responsables de l’élevage pour assurer l’approvisionnement du marché de bétail en quantité suffisante avec ce contexte du coronavirus. En plus de la fermeture des frontières, les éleveurs font aussi face à la non disponibilité des aliments de bétail.

Face à ces multiples préoccupations soulevées par les acteurs, l’adjoint au gouverneur de la région qui a présidé le CRD préparatoire se veut rassurant et optimise quant à la bonne tenue de la fête de Tabaski. En plus des marchés hebdomadaires 17 points de vente officiels seront installés entre les trois départements de la région.

L’année dernière, pour les besoins de la Tabaski 2019, les services du ministère de l’Elevage avaient estimé les besoins en moutons à 810 000 têtes pour l’ensemble du territoire national, dont 260 000 têtes pour la région de Dakar. Cette année, ils sont nombreux à craindre le spectre d’une rareté du bétail à cause de la pandémie du coronavirus.

Vous pouvez réagir à cet article