TAHIBOU NDIAYE PERD SON ULTIME COMBAT FACE À LA COUR SUPRÊME

news-details
ENRICHISSEMENT ILLICITE

Condamné par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), en 2015, à une peine de 5 ans de prison ferme et 2,6 millions de francs CFA en guise d’amende, Tahibou Ndiaye avait déposé un pourvoi en cassation contre la décision de ladite cour. Ce, après que cette décision a été confirmée en appel. La Cour suprême, qui a rendu sa décision, hier mardi 27 juillet, l’a tout simplement débouté à nouveau. Elle a confirmé la même peine rendue par la Crei.

Selon Les Echos, la Cour a également confirmé la peine de 3 ans dont 1 an ferme à l’encontre de son épouse, Ndèye Aby Diongue, tout comme la peine de 2 ans assortis du sursis contre ses deux filles adoptives, Ndèye Rokhaya Thiam et Mame Fama Thiam.

Les juges de la Cour suprême ont également confirmé la décision de la Chambre criminelle, dans son arrêt de janvier 2020, dans lequel il avait ordonné la confiscation des biens immobiliers ainsi que des avoirs financiers de l’ancien Directeur du Cadastre et de sa famille.

Vous pouvez réagir à cet article