TALIBÉ BATTU À MORT : LE PPDH DÉNONCE LES SÉRIES DE MEURTRES SUR LES ENFANTS

news-details
THIEL

Mamadou Wane, Coordonnateur de la Plateforme pour la Promotion des Droits Humains (PPDH), est monté au créneau pour dénoncer le meurtre commis sur le jeune talibé, Fallou Diop à Thiel (Linguère). « On avait déjà alerté. On a sorti un rapport avec Human Right Watch. On a dénoncé, on a documenté les cas des enfants battus à mort mais les gens n’ont pas réagi. L’Etat n’a pas réagi et la société a réagi mollement. Et parfois, on trouve même des excuses fondées sur la culture, l’éducation », a dénoncé M. Wane. Avant d’ajouter : « Les enfants sont dans des situations assimilables à l’esclavage. Je pense qu’il faut mettre fin à cela. L’Etat doit prendre ses responsabilités. On ne peut pas, dans ce Sénégal où on parle de démocratie, de justice, laisser les gens disposer des enfants comme de leur propriété. Nous attendons que le droit soit dit, que justice soit faite. Nous dénonçons cette éducation par la violence. La banalisation des meurtres sur les enfants fait en sorte qu’on produise une société de violence. Il faut que la loi soit appliquée ».

Vous pouvez réagir à cet article