TALIBÉ BATTU À MORT : NDÈYE SALY DIOP DIENG À THIEL

news-details
LINGUERE

Le gouvernement condamne le meurtre d’un enfant-talibé, dimanche dernier, dans un daara, à Thièl, dans le département de Linguère. En tournée dans le Nord du pays, le ministre de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection de l’enfant, Ndèye Saly Diop Dieng, se rendra à Thiél, où le talibé Fallou Diop a été battu à mort. L’annonce est faite par le Directeur des droits, de la protection de l’enfance et des groupes vulnérables. Joint en marge de la tournée par Radio Sénégal, Ibra Niokhobaye Diouf précise qu’il s’agit pour l’autorité de tutelle de s’enquérir des conditions de vie des enfants dans le daara incriminé.

« Il se trouve que, depuis une semaine, le ministre de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection de l’enfance, est en tournée dans la région Nord du pays. Présentement, nous sommes dans certains daaras pour mener ce travail pour voir comment les conditions de vie, et d’apprentissage des enfants doivent être améliorées », détaille-t-il, tout en regrettant « cette forme de maltraitance qui a abouti à des circonstances très malheureuses. »

« Ce cas sera traité », promet-il.

« Nous menons un travail de sensibilisation et de prévention afin que ce genre d’acte ne puisse plus se répéter dans ces daaras », assure Niokhobaye Diouf, rappelant que l’affaire « est pendante devant la Justice. »

Par ailleurs, signale-t-il : « J’ai appelé, sur instruction du ministre, le Préfet du département de Linguère qui m’a donné les premières informations. C’est un condisciple qui a battu à mort (son) camarade, et aussi bien ce dernier que le maître coranique ont été interpelés et déférés. Maintenant, il reste à descendre sur place avec les autorités pour nous enquérir de la situation. Chaque fois que cela se produit, nous assurer des conditions, et envisager des mesures d’assistance, d’appui psycho-sociale. D’autant plus que c’est traumatisant pour les autres pensionnaires ».

Vous pouvez réagir à cet article