TALIBÉ MORDU : LE PROPRIÉTAIRE DU PITBULL CONDAMNÉ À UN MOIS DE PRISON

news-details
PIKINE

Le Tribunal de grande instance de Pikine a rendu son verdict sur l’affaire du pitbull qui avait violemment mordu un jeune enfant talibé. Six mois de prison dont un mois ferme ! C’est la peine que le juge a infligée à Saliou Diouf, propriétaire du chien.

Ce procès avait été ouvert le 17 mai dernier. Mais, faute de comparution de la partie civile, il a été renvoyé au 31 mai.

Ce matin, à la barre du tribunal de Pikine, Saliou Diouf a de nouveau comparu pour les chefs de prévention de coups et blessures volontaires ayant entraîné une incapacité non déterminée. Devant le prétoire, Saliou Diouf a donné sa version des accusations portées contre lui. « Le chien n’a pas attaqué le talibé dans la rue. C’est ce dernier qui s’est introduit dans la maison sans autorisation avant de le provoquer. Ainsi, le pitbull l’a poursuivi jusque dehors avant de le mordre », s’est-il défendu

Le 13 mai dernier, un jeune talibé qui s’était introduit dans une maison à Pikine, avait été attaqué par un pitbull. Il a fallu qu’il subisse des soins intensifs pour s’en sortir. Le pitbull avait fini par être abattu.

Vous pouvez réagir à cet article