image

TALLA SYLLA REVISITE LES "MULTIPLES TRAHISONS" D’IDRISSA SECK

image

C’est parti pour être une campagne électorale épique entre Idrissa Seck et le Maire sortant de la ville de Thiès, Talla Sylla.

Après avoir accusé Rewmi d’être un parti intrus dans Benno Bok Dakar (BBY), Talla Sylla revient à la charge pour attaquer frontalement le président du Conseil Économique Social et Environnemental (CESE), par ailleurs président du conseil départemental de Thiès.

Talla Sylla estime que « Idrissa Seck est un homme imbu de sa personne qui ne travaille que pour ses propres intérêts et non pour ceux des Thiessois et des Sénégalais ».

« Il a fait allégeance à Tivaouane et a trahi les Tidianes. Ensuite, il est allé à Touba pour faire allégeance aux Mourides, il a trahi comme il l’a fait à Tivaouane. Maintenant il est le disciple de Macky Sall. Et rien de toute cette gymnastique n’est sincère » tonne le maire de la ville de Thiès.

Talla Sylla dit avoir pourtant mis en garde le chef de l’Etat dès le début de son accession à la magistrature suprême.

« Quand Macky venait d’être élu président de la république, je l’avais averti en ces termes : Méfiez-vous des politiciens carriéristes et affairistes véreux qui sont prompts à vous passer la bague au doigt en attendant la corde au cou. Et l’histoire m’a donné raison. Ceux-là qui me traitaient de tous les péchés d’Israël se sont mis à genou devant Macky Sall. Idrissa ne s’occupe que de ses intérêts et de sa poche » martèle Talla Sylla.

Aux yeux du maire sortant et candidat à sa propre succession, le président du conseil départemental de Thiès et ses lieutenants ont tout fait pour que son magistère soit un échec. « J’ai renoncé à ma candidature à l’élection présidentielle de 2019 pour soutenir Macky Sall et pour protéger les intérêts de Thiès. Mais, j’ai essuyé toutes sortes d’insultes venant du camp d’Idrissa Seck. En homme convaincu, je suis resté droit dans mes bottes. Car, je savais que ce que j’ai fait pour l’intérêt des Thiessois, Idrissa ne l’a pas fait » indique-t-il.

« La monstrueuse entreprise de faire de mon mandat un échec »

Visiblement remonté, Talla Sylla recense les nombreuses tentatives d’Idrissa Seck et de Yankhoba Diattara pour saboter sa gestion à Thiès. : « Après mon installation à la tête de la mairie, dans leur entreprise de me nuire, ils ont procédé à une série de décisions. Ils ont d’abord dévolu le marché central de Thiès à la commune Nord, ensuite la gare routière et le marché grand-Thiès à la commune Ouest enfin le marché Moussanté à la commune 0uest. Donc il ne reste plus rien à la ville. Conséquence nous avons exercé sans recettes à cause d’Idrissa Seck et de son camp. Vous n’êtes pas sans savoir que des corps de contrôle ont procédé à la vérification de la gestion de la municipalité. Et, une dette de plus d’un milliard a été trouvé. À l’époque, c’est Yankhoba Diattara qui était là, j’allais même dire Idrissa Seck car dans tout que le premier nommé fait il y a la main de son patron ».

Talla Sylla se targue, néanmoins, d’un bilan positif : « Nous avons aidé à faire entrer dans 21 quartiers de l’eau potable et des branchement sociaux, 11 kilomètre de route ont été réalisés par mon équipe et grâce à l’aide du président Macky sall. Nous avons réussi à construire un centre de gériatrie d’un coût de 250 millions de FCFA entre autres » liste le maire Talla Sylla.

Isidore Alexandre Sène, correspondant à Thiès

15 novembre 2021