TALLA SYLLA TOURNE LE DOS À BBY ET DÉZINGUE IDRISSA SECK AU PASSAGE

news-details
Candidat à sa réélection

La bataille de Thiès s’annonce épique. L’actuel maire de la ville, Talla Sylla, récuse le choix porté sur un candidat issu du parti Rewmi pour porter les couleurs de Benno Bokk Yaakaar (BBY). Pour rappel, suite à un consensus trouvé entre Idrissa Seck et Macky Sall, le ministre de l’Économie numérique et des Télécommunications, Yankhoba Diattara, a été désigné.

"Si ce n’est Dieu personne ne pourra m’empêcher d’être candidat à la ville de Thiès", a protesté Talla Sylla. Dans une déclaration faite ce jeudi, il a annoncé la mise en place d’une coalition dénommée ’’Wa Thiès’’. A l’occasion, il n’a pas raté Idrissa Seck, le patron de Rewmi : "Rewmi n’est pas membre de Benno. Rewmi a infiltré le Benno pour ses propres intérêts. Le rôle du président de la République, c’est de rassembler. Il est dans son rôle. Mais notre rôle, à nous, c’est à la fois de protéger le président et de protéger le pays, et le Benno, en identifiant les faussaires, les infiltrés et en cherchant à trouver ceux qui sont engagés sincèrement, à la cause, en les invitant autour d’une table, à échanger pour aller dans le sens de (présenter) ensemble une liste qui permettra de prendre en charge les préoccupations essentielles des Thiessois".

S’autoproclamant garant de l’esprit originel de Benno, Talla Sylla annonce néanmoins lancer son propre mouvement pour conserver sauf fauteuil de maire : "Ils veulent récupérer le sigle, le logo, et les couleurs de Benno, qu’ils les prennent. Nous ne ferons pas de disputes d’étiquettes. Nous choisissons l’éthique de Benno. C’est le fait d’être ensemble sincèrement. Vous savez que les élections sont organisées sur la base d’un code électoral, et deux listes concurrentes ne peuvent pas utiliser les mêmes attributs. Nous leur laissons ces attributs et nous choisissons la coalition Wa Thiès".

Vous pouvez réagir à cet article