TAS : « LA JUSTICE EST APHONE QUAND IL S’AGIT DE JUGER LES GRANDES AFFAIRES »

news-details
JURY DU DIMANCHE

Invité du Jury du dimanche sur Iradio et iTv, le président du parti La République des valeurs a été invité à se prononcer sur la transparence des corps de contrôle surtout en cette période où des montants colossaux ont été dégagés pour lutter contre le coronavirus. Mais, pour Thierno Alassane Sall que les gens ne comptent pas sur les corps de contrôle pour espérer une transparence dans ces fonds qui sont décaissés.

« Dans ce pays, il y a des drames assez importants qui montrent qu’il n’y a aucune transparence et qu’on ne peut pas compter sur les corps de contrôle. On a parlé de près de 200 milliards emportés par Frank Timis dans une opération avec des possibilités de royalties de plusieurs milliers de milliards sur les 35/40 ans qui vont suivre. Quel corps de contrôle s’est levé », s’est interrogé Thierno Alassane Sall qui interpelle la justice. Mieux, il dit avoir l’impression d’avoir trouvé au Sénégal un système global où tout se meut dans un même magma. Constatant que des largesses sont toujours accordées aux magistrats qui doivent remettre les choses sur les rails. « A chaque fois qu’on distribue quelque chose, on pense aux magistrats. Vous pensez que cela du point de vue de la déontologie et de l’éthique cela leur permet après d’être indépendant et de juger. Tout le monde constate que la Justice est extrêmement aphone dans notre pays quand il s’agit de se prononcer sur les grandes affaires de l’Etat ».

Vous pouvez réagir à cet article