TÉLIKO : « L’INDÉPENDANCE DE LA JUSTICE EST UNE QUÊTE PERPÉTUELLE »

news-details
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’UMS

L’union des magistrats du Sénégal (Ums) change de résident. En assemblée générale ce samedi, les électeurs doivent choisir entre Chimère Diouf de la cour d’appel de Dakar et Abdou Khadir G. Diop du TGI de Saint-Louis. S’exprimant à l’ouverture de la cérémonie, Souleymane Téliko, le président sortant, a tiré un bilan positif de sa présidence avant de répondre à la question sur l’indépendance de la justice. "L’indépendance de la justice c’est une quête perpétuelle. On ne peut pas être dans le nihilisme parce qu’il y’a eu effectivement quelques avancées dans la pratique. Ce qu’il faut reconnaître c’est qu’il n’y a pas eu d’avancées dans les textes. Ce qui est important, c’est le fond de notre reforme qui consiste à réduire les prérogatives de l’exécutif pour renforcer l’institution judiciaire. On peut dire que de ce point de vue il n’y a pas eu réel changement. Parce que, les causes sont nombreuses notamment les malentendus. Je crois que le bureau qui va arriver fera de son mieux et que la justice dont nous rêvons deviendra une réalité", a-t-il dit. Il ajoute : "la justice sénégalaise est crédible. Au Sénégal, nous avons une chance énorme. Nous avons une ressource humaine de très haute qualité. Des magistrats d’une compétence rare. Je dis que les magistrats européens n’ont pas plus de mérite que nous. Leur seul mérite c’est d’évoluer dans un système beaucoup plus encourageant et beaucoup plus transparent qui permet à chacun sa chance".

Vous pouvez réagir à cet article