TÉMOIGNAGE SUR SON FRÈRE PAPE DIA : BOMBARDIER EN LARMES

news-details
MBOUR

Le lutteur Serigne Dia "Bombardier" est dévasté. L’ancien roi des arènes était inconsolable, ce mercredi, lors d’une cérémonie de présentation de condoléances à Mbour. Il a versé de chaudes larmes au moment de faire des témoignages sur son frère et manager, Pape Dia, qu’il considérait comme un père. « Je pensais que je n’aurais pas la force de parler. La personne que j’ai perdue représentait beaucoup dans ma vie. Mon père est toujours vivant mais, beaucoup de personnes croient que Pape Dia est mon père. On n’a vécu beaucoup de choses ensemble. Je suis son troisième petit frère mais, nous avions une très belle complicité. On avait des rapports très particuliers », raconte avec tristesse le lutteur qui recevait les condoléances des autorités étatiques à Mbour.

« Il était mon idole. Il y a deux mois, quand sa maladie commençait à le dominer, je l’ai conduit à l’hôpital Fann. Mais, son état de santé ne s’améliorait pas. La maladie le rongeait. Je l’ai, sur ces entrefaites, évacué en France. Son médecin traitant, après avoir fait les analyses et le scanner, m’a fait la confidence que Pape Dia va mourir dans 25 jours. Donc, j’avais su que mon grand frère ne vivra pas plus de 25 jours. C’était trop dur pour moi. Je témoigne, ici, que Pape Dia était un fervent musulman. Cloué sur son lit, il continuait à accomplir ses prières », explique Bombardier qui a éclaté en sanglots.

Vous pouvez réagir à cet article