[TÉMOIGNAGES À LA MOSQUÉE DU POINT E] : AU REVOIR, CAPITAINE AMAR !

news-details
DÉCÈS DU PATRON DE NMA SANDERS

L’émotion était forte ! Parents, amis, collègues et sympathisants de Ameth Amar avaient pris d’assaut, très tôt dans la matinée, la mosquée du Point E pour assister à la levée du corps du défunt patron de NMA Sanders, décédé mardi dernier, en France. Dans l’enceinte de la mosquée, les témoignages étaient unanimes : « Ameth était un homme bien. Un vrai travailleur »

En ces circonstances douloureuses où tous les esprits pensent au décret divin, il était utile de rappeler quelques préceptes de l’islam et faire les derniers témoignages sur l’homme. Un exercice auquel s’est soumis le dignitaire mouride, Serigne Khadim Awa Ba. Le religieux n’a pas manqué de rappeler aux croyants leur mission sur terre. « Récemment nous avons perdu Ousmane Tanor Dieng. Aujourd’hui, nous avons perdu Ameth Amar. Si l’argent pouvait les retenir sur terre, ils n’allaient jamais quitter ce bas monde », a prêché Serigne Khadim Awa Ba.

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye, à la tête d’une forte délégation, composée des ministres, Mamouth Saleh, Mbaye Ndiaye et Youssou Ndour, a représenté le chef de l’Etat absent du territoire. Le patriotisme du défunt a été mis en exergue par le ministre. Dans son allocation, Aly Ngouille Ndiaye a relaté une confidence de Ameth Amar. « Il était venu me voir pour un projet d’hôpital de dimension internationale. Pour lui, il était anormal que des autorités quittent à chaque fois le pays pour aller se soigner à l’étranger faute de plateau technique adéquat », rapporte Aly Ngouille Ndiaye. Il ajoute : « Tous les Sénégalais sont fiers de Ameth Amar. C’est le Sénégal qui a perdu ».

Le voeux de Ameth Amar à construire un hôpital e haut standing est appuyé par son collaborateur, Dethie Fall. « En partenariat avec des spécialistes sénégalais, Ameth voulait mettre en place un établissement sanitaire dénommé : hôpital international de Dakar. C’est dire que l’homme est d’une générosité et d’un patriotisme incommensurable », a noté le Vice-président du parti, Rewmi.
Youssou Ndour s’est joint à ce lots de témoignages. N’ayant presque pas les mots, la star se dit très surpris de la disparition de son ami. « Nous avons perdu un grand Sénégalais. Quelqu’un qui a été très passionné du travail et du développement de son pays. La présence de ces nombreuses personnalités en témoigne », a déclaré le chanteur. Qui souligne : « C’est une perte à laquelle je ne m’attendais pas du tout ».

À signaler que la prière mortuaire et l’enterrement du défunt capitaine de l’industrie sénégalaise sont prévus cet après midi dans la cité religieuse de Darou Salam, dans le département de Mbacke.

Vous pouvez réagir à cet article